Présentation

L’École de design de l’Université de Montréal sera l’hôte de la réunion de l’automne 2015 des ARD qui est placée sous la présidence du professeur Philippe Gauthier.

Le thème général proposé pour cette occasion est l’innovation, concept largement utilisé au- jourd’hui dans de nombreux domaines. Historiquement associées à des pratiques de création, les disciplines du design entretiennent une étroite connivence avec l’innovation et cette connivence tend à leur apporter une légitimité nouvelle alors que l’innovation est invoquée autant par le secteur commercial et industriel que par l’institution publique, les organismes communautaires et la société civile pour engendrer des transformations jugées aujourd’hui nécessaires.

Le thème sera décliné selon deux axes.

D’une part, nous souhaitons examiner cette sorte de fascination pour le changement et l’inno- vation sociale et politique qui prend ses racines dans la critique du nouveau management public et de la démocratie représentative et qui s’est largement amplifiée avec la récente crise économique. Cette injonction tous azimuts pour l’innovation a conduit plusieurs praticiens et chercheurs à se questionner sur une extension possible du domaine du design. Mais quel rapport l’innovation, produit de pratiques professionnelles réglées, entretient-elle avec la transformation organisationnelle, sociale et politique de notre monde ? Quel rôle le design joue-t-il dans ce contexte ? Quelle est sa contribution au renouvellement des cadres de notre existence ?

Ces interrogations nous amènent également à analyser certaines des difficultés qu’elles génèrent pour le projet disciplinaire du design. Comment assumer une telle extension du champ du design vers des objets aussi intangibles que des collectifs d’êtres humains ? Comment inscrire cette évolution dans la trajectoire historique qu’a suivi la profession depuis sa mise en débat dans le cadre de la conférence organisée par la Museum of Modern Art de New York en 1946 et dont le titre, Conference on industrial design, A New Profession, portait déjà en lui le ferment de nos interrogations actuelles ?